Sommaire 

Publié le 10/10/2017

Mois européen de la cybersécurité

Un module d'e-learning pour lutter contre la fraude au « faux président ».

Mots-clés :

Des milliers d'entreprises, petites ou grandes, sont victimes de cette fraude au président chaque année. Elle doivent pouvoir anticiper et se prémunir contre cette menace en plein boum.

Le Club des Directeurs de Sécurité & de Sureté des Entreprises (CDSE) a donc produit, en partenariat avec le Ministère de l'Intérieur et le soutien de CCI France et du Service de l'Information Stratégique et de la Sécurité Economiques (SISSE) de Bercy, un e-learning sur la fraude au président accessible à toutes les entreprises.

A l'occasion du Mois européen de la cybersécurité, vous pouvez télécharger cet outil de formation. Il est gratuit et destiné à tous les salariés des entreprises (standardiste, secrétaire, employé du service paie, des Rh, de la sûreté…). 

Lancer le téléchargement 

 SERIOUS GAMES PR PRO

Publié le 06/10/2017

Les « serious games » en sécurité et cybersécurité pour…

le grand public et les professionnels

Mots-clés :

Outils s'inscrivant dans le phénomène de "gamification" qui associe une intention sérieuse à des ressorts ludiques, les serious games (ou jeux sérieux) captent l'attention du joueur et déclenchent la prise de conscience. Ils ont donc un rôle majeur dans la sensibilisation en sécurité économique et en cybersécurité, dans les organisations mais aussi auprès des particuliers.

Jeux, web documentaires, web séries… à l'occasion du Mois Européen de la cybersécurité, CCI France publie ce panorama non exhaustif de jeux francophones, gratuits ou payants, du grand public aux professionnels. Familiarisez-vous avec cet univers… et amusez-vous bien !

http://fr.calameo.com/read/004410140e6a8f63d6819

 SERIOUS GAMES PR JEUNE

Publié le 06/10/2017

Les « serious games » en sécurité et cybersécurité pour le…

jeune public

Mots-clés :

Outils s'inscrivant dans le phénomène de "gamification" qui associe une intention sérieuse à des ressorts ludiques, les serious games (ou jeux sérieux) captent l'attention du joueur et déclenchent la prise de conscience. Les serious games ont donc un rôle majeur dans la sensibilisation du jeune public à la cybersécurité, la gestion de l'identité numérique, la vie privée, les données personnelles, la fiabilité des sites internet…

Quizz, jeux, ressources… à l'occasion du Mois Européen de la cybersécurité, CCI France publie ce panorama non exhaustif de jeux francophones (et gratuits !) qui permettra de sensibiliser le jeune public à la cybersécurité et aux bons réflexes à adopter sur le net. Il est destiné à vos enfants, qui pourront jouer en famille, à l'école, entre amis, seuls dans leur chambre... partout !

 

http://fr.calameo.com/read/004410140fe0a8f120116

 FESTIVAL FILM SECURITE

Publié le 05/10/2017

Prix Intelligence économique

A l'occasion de la remise des Prix de l'IE, au Gala de l'IE le 22 juin 2017 à l'Ecole Militaire à Paris, plusieurs prix mettant à l'honneur la sensibilisation grâce aux supports multimédias ont été décernés.

Mots-clés :

CCI France a remis le Prix Intelligence économique territoriale au Festival du Film Sécurité d'Enghien-les-Bains dont la 1ère édition s'est déroulée 11 octobre 2016. Retrouvez son palmarès.

CCI France faisait également partie du Prix Cybersécurité, que le CyberCercle a remis à deux lauréats : Le Groupe SNCF et la société Getzem. Getzem Secure propose un jeu vidéo, Infosentinel, qui vise à former les salariés à la protection de l'information. Entretien avec France 24.

 visuel

Publié le 22/09/2017

QUALITE TOURISME™ : La qualité de l'accueil « à la française »

Comment faire connaitre la qualité de l'accueil et du service garanties par la marque QUALITE TOURISME™ ? Par l'humour et en vidéo !

Mots-clés :

La Direction Générale des Entreprises (DGE) du Ministère de l'Economie et des Finances (MINEFI) vient de réaliser en partenariat avec CCI France une vidéo de promotion de la marque QUALITE TOURISME™ à destination du grand public.

Destination touristique phare, la France accuse pourtant encore un retard en matière de rapport qualité prix par rapport à nombre de ses concurrents. Depuis 2005, la marque QUALITE TOURISME™ distingue les professionnels du tourisme engagés dans une démarche d'amélioration de la qualité de leur accueil et de leur service (plus de 7000 à ce jour). C'est pour la faire plus connaitre auprès du grand public et, tout spécialement, de la clientèle étrangère que la DGE a confié à CCI France, partenaire de la démarche (1), la mission de réaliser une vidéo de promotion de la marque.

Pour séduire les touristes étrangers, les attirer en France et les fidéliser, le clip en anglais met l'accent – très français – sur les expressions typique de notre pays qui pourraient ponctuer un séjour jalonnés d'aléas et de désagréments pour mieux mettre en scène au final une expérience réussie et valoriser la qualité des prestations garanties par les établissements labellisés QUALITE TOURISME™.

Cette vidéo au ton humoristique et décalé, d'un format court (1 mn20) a été conçue pour favoriser la viralité du message sur les réseaux sociaux. Avec à la clé, pour les internautes un petit bonus : un apprentissage d'expressions du cru pour enrichir leur vocabulaire pour leur prochaine visite en France.

Cette communication « so french » sur la marque QUALITE TOURISME™ fait suite aux flyers déjà réalisés par CCI France pour le compte de son partenaire la DGE. Un engagement sur la durée du réseau des CCI qui vise à installer cette marque et prouver qu'il ne s'agit pas là, de « poudre de perlimpinpin » !

 

 

(sous-titres en anglais)

 

(sous-titres en français)

 visuel

Publié le 21/09/2017

Grande consultation des entrepreneurs : une rentrée paradoxale

L'économie va mieux, les récentes décisions publiques leur sont favorables mais les chefs d'entreprise ne sont pourtant pas optimistes.

 

C'est un paradoxe : la situation économique s'améliore (avec notamment une croissance et consommation reparties à la hausse) et pourtant, les chefs d'entreprise ne sont guère optimistes ! L'indicateur de la grande consultation des entrepreneurs CCI France/La Tribune/Europe1 qui mesure régulièrement leur niveau d'optimisme (*) marque une chute de 15 points entre juin et septembre 2017, affichant le score le plus bas depuis le lancement du baromètre en février 2015. Un effondrement qui touche plus fortement les dirigeants des plus petites entreprises (baisse de 17 points du niveau d'optimisme) que les chefs d'entreprise de plus de 10 salariés (baisse de 5 points).

L'état d'esprit actuel des dirigeants est indubitablement et étonnamment morose : ils sont plus inquiets (+9 points par rapport à leur sentiment avant l'été), plus méfiants (en progression de 5 points), moins confiants (une baisse de quatre points) et nettement moins optimistes (chute de 15 points).

 

 

 

 

 

Résultat, alors qu'avant l'été les proportions de ceux qui pensaient que « c'était mieux hier » et de ceux qui pensaient que « ce sera mieux demain » s'équilibraient, on assiste, en cette rentrée, à un écart très sensible des avis.

La part des premiers (« c'était mieux hier » ) progresse de 10 points quand celle des seconds («ce sera mieux demain ») régresse de sept points.

De la même façon, la confiance des dirigeants dans l'avenir de l'économie mondiale et de l'économie française s'effondre : en recul de 25 points pour les perspectives économiques mondiales et de 22 % pour celles de l'économie française.

Les entrepreneurs ne gardent confiance qu'en l'avenir de leur propre entreprise (quasi stabilité des opinions).

 

Comment, dès lors, expliquer cette situation paradoxale ?

La popularité du Président de la République en chute libre dégringolant de ¾ d'opinions favorables avant l'été à 52 % de taux de satisfaction en septembre, explique-t-elle ce désenchantement des dirigeants d'entreprise ?

Ou est-ce plutôt l'avalanche de mesures en tous sens, de réformes pas toujours bien comprises et sans lien avec un projet et une ligne affirmée et mobilisatrice, qui peut permettre de comprendre l'état d'esprit et les jugements des chefs d'entreprise ?

Autrement dit, le Gouvernement voudrait aller vite (pas moins de six réformes sociales prévues dans les 18 premiers mois de la mandature) mais pour aller où ?

 

 

 

Pourtant, interrogés sur leur adhésion à diverses mesures envisagées, les dirigeants d'entreprise donnent quitus au Gouvernement sur l'idée de créer un poste de médiateur entre les directeurs de l'URSSAF et les entreprises (3/4 d'avis favorables), sur le principe obligeant l'exécutif et le législatif à supprimer deux normes avant  d'en adopter une nouvelle (59% d'expressions positives) et sur le principe de crash-tests auprès des chefs d'entreprise avant l'adoption de toute mesure les concernant (58 % d'opinions en faveur de cette proposition qui était portée par le réseau des CCI).

Il n'est pas étonnant de voir les sondés témoigner de leur satisfaction au regard de mesures – attendues tout particulièrement par les PME - sécurisant la rupture des contrats de travail et celles flexibilisant les modalités du contrat de travail dans le but de les mettre en phase avec l'activité économique de l'entreprise.

Ainsi, 61 % des dirigeants d'entreprise sont favorables au plafonnement des indemnités prudhommales et 78 % se déclarent partisans des contrats de chantier permettant d'ajuster la durée effective du contrat de travail aux besoins d'une mission et de prendre en compte les éventuels contretemps liés à l'activité économique.

Des chefs d'entreprise qui n'ont visiblement pas l'impression d'être oubliés mais qui pensent que d'autres ne sont pas logés à la même enseigne et, en premier lieu, les salariés qui sont aussi  leurs collaborateurs. Entre sécurité et flexibilité, les dirigeants pensent que la balance penche sensiblement en faveur de la souplesse. Seuls 6% des sondés estiment que les salariés ont été favorisés par les premières mesures gouvernementales.

Les prochaines vagues d'enquête devraient permettre de voir si les décisions publiques seront jugées plus « équilibrées »….


 

A découvrir l'intégralité des résultats de la vingt et unième vague de la Grande Consultation des Entrepreneurs

 

(*) Sondage Opinionway réalisé par téléphone auprès de 607 dirigeants  d'entreprise entre le 7 et le 15 septembre 2017 dans le cadre de la Grande Consultation des entrepreneurs. 

 

GRANDE CONSULTATION

CHEFS D'ENTREPRISE : VOTRE AVIS NOUS INTERESSE

Exprimez-vous ! CCI France invite tous les entrepreneurs qui le souhaitent à donner leur avis sur des sujets d'actualité qui concernent directement leur activité. Des sujets de questionnements que nous vous proposons mais aussi des thématiques que vous souhaitez voir aborder.

En savoir plus et participer à cette grande consultation

 GLOSSAIRE NUMERIQUE

Publié le 07/09/2017

Un Glossaire pour mieux comprendre l'économie numérique

Avec le « Glossaire du numérique » des CCI de France, découvrez les 60 termes incontournables du monde digital

Mots-clés :

L'économie numérique ne se limite pas à un secteur d'activité particulier et englobe des concepts très différents. Elle résulte de l'utilisation répandue des nouvelles technologies, d'usage général tout d'abord dans le domaine de l'information et la communication ; néanmoins elle s'est transformée en une technologie universelle qui a eu des implications bien au-delà des technologies de l'information et de la communication (TIC). Elle a eu un impact sur tous les secteurs économiques, la croissance et la productivité des Etats sans oublier l'environnement des entreprises, les particuliers, les ménages et leur comportement.

A l'image de la révolution industrielle qui a profondément modifié la société du XIXème siècle, la transformation numérique bouleverse notre société actuelle. Elle fait désormais partie intégrante de notre quotidien et surtout elle est amenée à se développer et à s'intensifier dans les prochaines années. Entreprises, organisations ou citoyens, personne ne peut y échapper alors mieux vaut en comprendre les ressorts et les principaux concepts.

Pour vous aider à décrypter la mutation digitale en cours, le « glossaire du numérique » fournit une première liste, non exhaustive, de 60 termes et définitions à connaitre.

Un ouvrage d'autant plus utile que l'univers du numérique est friand d'acronymes, d'anglicismes et de néologismes. Un ouvrage d'autant plus indispensable que l'émergence des nouvelles technologies (objets connectés, cloud, big data, robotique, blockchain, …) n'est pas prête de s'interrompre.

D'ores et déjà une seconde édition de ce premier glossaire est en préparation …

 

Consulter et télécharger le glossaire

 

 Revue i2D

Publié le 02/08/2017

« Intelligence économique et stratégie d'entreprise », revue i2D n°2, juin 2017

Comment participer à l'émergence d'une véritable culture de l'Intelligence économique ?

Mots-clés :

Le dirigeant d'entreprise, on le savait déjà, doit être multitâches. À la fois DRH, manager, financier, stratège, créatif, il doit épouser tous les aspects de son métier. Il doit aussi assurer la protection de son savoir-faire et celui de ses salariés, se faire veilleur, gestionnaire d'information, influenceur ou encore lobbyiste. La palette est large... mais il peut déléguer.
C'est pourquoi de nouveaux métiers viennent répondre à ces exigences. Pour ne pas disparaître, rester concurrentiel, dominer le marché, faire face à la cybercriminalité, à la contrefaçon, au pillage d'idées et de compétences, de nouveaux comportements, qui relèvent souvent du bon sens - malheureusement souvent oublié - en même temps que de savoirs métiers, doivent être adoptés. Ce qui peut sembler complexe au premier abord à bon nombre d'entreprises françaises est cependant primordial dans un monde en constante mutation où l'anticipation et la capacité d'être à l'écoute de son environnement peuvent s'avérer salutaires.
Ce dossier « Intelligence économique et stratégie d'entreprise » de la revue I2D, dirigé par la CCI Normandie et auquel CCI France a contribué, porte cette ambition : faire en sorte que les professionnels de l'information, premiers acteurs de l'économie de la veille et de la connaissance, puissent s'approprier puis propager au sein de leurs organisations les outils et méthodes qui leur sont liés et ainsi participer à l'émergence d'une véritable culture de l'IE.

 

En savoir plus

 Offreurs de solutions industrie du futur

Publié le 27/07/2017

Offreurs de solutions industrie du futur

L'Alliance pour l'Industrie du Futur et le réseau des CCI de France lancent une campagne commune d'identification des Offreurs de Solutions Industrie du Futur.

Mots-clés :

L'AIF et les CCI de France ont défini les « Offreurs de solutions » comme étant des entreprises établies en France et mettant sur le marché des produits, des prestations de services et des solutions qui figurent dans le référentiel des briques technologiques Industrie du futur à destination des entreprises industrielles.

Cette démarche est le fruit d'un travail avec les membres de l'AIF et vient soutenir les actions déjà menées par les régions et leurs écosystèmes Industrie du futur. 

Durant les prochains mois, des actions seront menées par vagues dans chaque région pour enregistrer ces entreprises et enrichir progressivement le répertoire.

Pour s'inscrire, l'entreprise intéressée devra accepter la charte des « Offreurs de solutions » puis qualifier ses solutions via un questionnaire accessible en ligne.

Les résultats seront gérés par les CCI à l'échelle régionale.

Cet outil permettra aux Offreurs de solutions de développer des relations d'affaires. D'une part, il valorisera les Offreurs de solutions auprès d'entreprises engagées dans un projet Industrie du futur et à la recherche de fournisseurs spécialisés. D'autre part, les Offreurs de solutions pourront utiliser l'outil pour rechercher des partenaires et développer des offres conjointes.

Les entreprises inscrites au répertoire des Offreurs de solutions bénéficieront d'une triple visibilité : régionale, nationale et internationale ! A l'échelle régionale, les référents CCI animeront des démarches de valorisation à l'image de la communauté des Offreurs de solutions de la région Grand Est.

A l'échelle nationale, l'AIF s'engage à promouvoir l'outil, hébergé sur son nouveau site web. L'AIF valorisera la communauté des Offreurs de solution à l'occasion d'actions de promotion en France (salons et événements) mais aussi à l'étranger dans le cadre des actions « Créative Industry". 

En savoir plus

 logo AIF

Publié le 12/07/2017

La Caravane Industrie du futur

Les étapes du tour de France de l'Industrie du futur

La Caravane Industrie du futur est une initiative de l'Alliance Industrie du Futur (AIF) qui a pour objectif de permettre aux entreprises françaises d'appréhender de façon concrète l'Industrie du futur et les différentes façons de la mettre en œuvre. Elle vise à présenter l'Industrie du futur ainsi que des retours d'expérience d'entreprises locales labellisées « Vitrine Industrie du futur ».

Elle prend des formes diverses selon ses étapes et peut se greffer sur des événements locaux.

La prochaine étape a lieu à Saint-Brieuc le 19 octobre 2017.

Une étape est également prévue en Normandie le 3 mars 2018.                 

                                                 

La Caravane s'est récemment arrêtée à :

 photo de salon

Publié le 12/07/2017

L'incontournable Foire Hanovre

23-27/04/2018, Hanovre

Une nouvelle édition immanquable

La foire de Hanovre est le plus grand salon mondial de l'Industrie du futur. Il réunit chaque année un public international autour de solutions à la pointe de la technologie.

La foire dure 5 jours tout au long desquels se déploie un programme ambitieux : des démonstrations, des conférences, des ateliers, des remises de prix, des rencontres B to B… Elle est l'occasion de faire connaître ses solutions et de prendre le pouls de l'industrie.  L'édition de 2017 a une fois de plus dépassé les attentes et permis de dégager des thématiques fortes : l'énergie intégrée, les matériaux intelligents, la maintenance prédictive, les cobots, l'efficience énergétique et les jumeaux numériques. Ils participent tous à la mise en place de l'usine intelligente et s'appuient en grande partie sur l'Internet des objets (IoT, ou Internet of Things).

L'édition 2018 se prépare dès maintenant. Le réseau des CCI y sera représenté par la CCI de Grand Est ; la foire n'attend que vous !

Les inscriptions se feront à l'adresse suivante (elles ne sont cependant pas encore ouvertes) : http://www.hannovermesse.de/en/get-tickets/

 logo Laval Virtual

Publié le 12/07/2017

Les 20 ans du salon Laval Virtual

04-08/04/2018

Au cœur de la réalité virtuelle et de la réalité augmentée

L'innovation et les nouvelles technologies sont des facteurs primordiaux de réussite pour le développement et la croissance des entreprises, tout secteur confondu. Depuis 1999, Laval Virtual est le salon de référence de ces évolutions et le leader européen dans les domaines des nouvelles technologies et usages du virtuel. Ce salon s'adresse à tous les secteurs d'activités : industrie, patrimoine, santé, formation, marketing, culture…

Parmi les technologies présentes au salon Laval Virtual se trouvent la réalité virtuelle, la réalité augmentée, les solutions immersives, l'intelligence artificielle, la robotique, l'Internet des Objets, la capture à 360°, l'impression 3D et bien d'autres encore.

Laval Virtual propose un programme complet : deux expositions, une dédiée aux professionnelles, une seconde ouverte au grand public ; un forum d'investissement ; une StartUp area ; des tables rondes ; des conférences scientifiques ; des remises de prix ainsi que des compétitions étudiantes. Le salon est organisé selon deux axes. D'une part, il veut être un lieu de réflexion sur les outils qui feront le futur. D'autre part, il propose de relever des défis et de faire ses preuves avec des concours et des remises de prix.

Pour plus d'information sur le salon : https://www.laval-virtual.org/l-essentiel/laval-virtual-2017/a-propos.html

 logo CNI

Publié le 07/07/2017

Rapport du Conseil National de l'Industrie 2016

Le CNI s'engage dans la diffusion de l'Industrie du futur au sein de ses filières industrielles

Le Conseil National de l'Industrie est une instance permanente d'expertise et de consultation pour le gouvernement, représentative de tous les acteurs de l'industrie- CCI France en est d'ailleurs un membre actif. Elle est un lieu d'élaboration et de conduite d'actions de transformation du tissu productif français.

Le CNI a travaillé en 2016 sur plusieurs avis et recommandations sur les politiques publiques concernant l'industrie française :

  • une communication sur l'industrie « Réussir la nouvelle révolution industrielle »
  • un avis sur la formation continue et professionnelle
  • un avis sur le « Retrait du Royaume-Uni de l'Union européenne ».

Avec l'Industrie du Futur, une double révolution, digitale et sociétale, modifie en profondeur le visage de l'industrie et concerne toutes les filières industrielles.

C'est une formidable opportunité pour renforcer l'industrie française en repensant les produits, les processus et les modèles d'affaires et, ainsi monter en gamme, innover et développer l'offre de services.

Une stratégie collective d'investissement massif dans le développement des compétences et des qualifications des salariés est indispensable pour réussir. La structuration en filières via les Comités Stratégiques de Filières (CSF) est un levier majeur pour accélérer ce déploiement de l'Industrie du futur dans les entreprises.

Parmi les actions envisagées par le CNI pour diffuser l'Industrie du futur au sein des filières industrielles, on peut notamment citer :

  • l'identification des enjeux et des opportunités de l'Industrie du futur dans les filières via desétudes et leur traduction en actions dans les contrats de filière ;
  • l'accompagnement de la diffusion de l'Industrie du futur dans les filières via la création d'une Section thématique Industrie du futur ;
  • l'élucidation avec France Stratégie du « Paradoxe de l'investissement français » énoncé dans la Communication sur l'industrie : un investissement industriel élevé mais un parc industriel en partie obsolescent.

 

Le rapport : https://www.entreprises.gouv.fr/files/files/directions_services/conseil-national-industrie/Publications/Rapports_annuels/2017-05-29-Rapport-CNI-2016-LIVRE.pdf

 logo Innovergne

Publié le 07/07/2017

Journée "Robots collaboratifs et autonomes"

06/06/2017

La robotique collaborative : nouvelle approche de l'industrie robotisée

Le 6 juin dernier s'est tenue la journée « Robots collaboratifs et autonomes » à la Maison Innovergne de Clermont-Ferrand dont la CCI du Puy-de-Dôme est membre.

La robotique collaborative consiste à développer une interaction entre l'homme et le robot dans le cadre de la réalisation d'une tâche. Le développement de ce type de binômes ‘homme-robots' rend bien plus performante la chaîne de production que ne pourrait le faire la mise en œuvre de simples robots opératifs. Egalement appelés cobots, les robots collaboratifs constituent une part importante de l'avenir de l'industrie.

Au travers de plusieurs conférences et de stands de démonstrations, cet évènement a proposé un état des lieux, et tenu à faire découvrir les enjeux (technologiques, normes, sécurité, acceptabilité, etc.), les applications et les avantages de la robotique orientée collaborative.
Si plusieurs grandes écoles et laboratoires de recherche étaient présents, des entreprises (PSA, Isybot, MIP Robotics) sont également venues apporter leurs retours d'expériences. Il s'agissait de s'intéresser à l'interaction Homme/machine : le robot doit travailler avec l'homme et non à sa place.
En parallèle des conférences, des démonstrations de robots étaient proposées. Les participants ont pu notamment dialoguer avec l'humanoïde Pepper.

Les PME souhaitant intégrer ces outils pouvaient échanger avec les écoles d'ingénieurs et laboratoires (ISIMA, Sigma, Polytech, Institut Pascal, LAPSCO, etc.), les intégrateurs, les organismes publics d'accompagnement technique et financier.

Dossier de presse : http://www.innovergne.fr/sites/www.innovergne.fr/files/webmaster/CIT/pressbook.robot_.pdf

 logo AIF

Publié le 07/07/2017

Conférence de presse «Etudes filières de l'industrie»

02/06/2017

Des feuilles de routes pour réussir la modernisation des filières industrielles

Le 2 juin 2017, l'Alliance Industrie du Futur (AIF) dont les CCI de France sont membres, le Cercle de l'Industrie (représentant les grandes entreprises têtes de filières), le Conseil National de l'Industrie (CNI) et le Groupe des Fédérations Industrielles (GFI) ont présenté les conclusions de l'étude Industrie du Futur réalisée par Accenture, EY et Roland Berger pour 6 filières industrielles françaises (Aéronautique, Automobile, Construction, Agroalimentaire, Ferroviaire et Naval).

Depuis les années 2000, la valeur ajoutée de l'industrie française est restée stable. Elle souffre pourtant d'un sous-investissement et d'un parc obsolète. Toutefois, il existe de fortes disparités selon les filières industrielles. Les 6 études se sont attachées à identifier les enjeux « Industrie du futur » propres à chaque filière ainsi que les solutions les plus adaptées et à tracer une première feuille de route qui inclut l'ensemble de la chaîne de valeur de chaque filière.                                                   

A l'issue de cette première étude de 6 filières, un groupe de travail (Section thématique) co-présidé par un représentant du CNI et un représentant de l'AIF a été créé au sein du CNI pour accélérer le déploiement des technologies et des compétences du futur au sein de chacune des 14 filières du CNI.

Pour consulter le communiqué de presse : http://www.entreprises.gouv.fr/files/files/directions_services/conseil-national-industrie/CP/CP_AIF_Filieres_industrie_du_futur_VF.PDF

 
 
 
 

 Actualité 

Publié le 16/12/2013

Capitaines d'industrie, portraits de dirigeants qui ont marqué leurs territoires

Mots-clés :

 

 

Dans le cadre du programme « 2013, Année de l’industrie », les CCI de France ont réalisé un ouvrage collectif mettant en relief les portraits de 23 « Capitaines d’industrie ».

 

Cet ouvrage met en lumière les parcours remarquables de dirigeants d’entreprise industrielle qui, par leur personnalité, leur vision et leur dynamisme ont permis la création de valeur et d’emplois dans nos territoires.

 

En leur rendant hommage, les CCI de France ont souhaité valoriser tout un secteur dont l’image a été trop souvent écornée alors qu’il constitue le moteur de notre croissance par son effet d’entrainement sur tous les autres.